CLINIQUE DU GENOU
CLINIQUEDU GENOU

PROTHESE DE GENOU

QU’EST QUE LA 
PROTHESE DE GENOU ?

Souvent les gens pensent qu’une prothèse de genou, c’est une grosse mécanique en métal qui remplace tout le genou. Un peu comme le bras de « Robocop » ou la jambe artificielle d’un super-héros de bandes dessinées.

La prothèse de genou est en fait quelque chose de bien moins terrifiant : c’est l’équivalent d’une couronne en métal qu’un dentiste colle sur une dent abîmée. Une prothèse de genou, c’est une grosse couronne en métal, collée avec du ciment comme chez le dentiste, sur les trois os du genou : fémur, tibia, et rotule (en fait la rotule est recouverte de plastique).

EST – CE UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU POINT ?

Oui. La prothèse de hanche est passée dans les mœurs depuis des années. Les gens ont encore une certaine suspicion concernant celle du genou. Oui, la prothèse de genou est bien au point. C’est une intervention courante de chirurgie orthopédique. Aujourd’hui, on pose plus de prothèses de genou aux USA que de prothèses de hanche ! C’est dire combien cette opération a évolué en trente ans ! C’est cependant une intervention réservée aux CHIRURGIENS ENTRAINES, car elle ne souffre pas l’imprécision.

 

CHEZ QUI POSE T’ON UNE PROTHESE DE GENOU et

A QUEL AGE ?

La principale cause est l’ARTHROSE EVOLUEE. C'est-à-dire quand la destruction de la peinture qui recouvre l’os, le CARTILAGE est devenue telle que la fonction du genou est devenue insupportable.

Avant la prothèse, on aura tenté souvent pendant des années un traitement médical, à base d’antalgiques, puis d’anti-inflammatoires. Puis il y aura eu les infiltrations de corticoïdes. Puis les infiltrations de liquide visqueux pour suppléer au liquide synovial (Synvisc, Hyalgan…). Ou le LAVAGE ARTICULAIRE, qui peut soulager, mais ne fait que retarder l’heure de la prothèse…

L’heure de la prothèse ? C’est là une sacré difficulté pour nous chirurgiens à accorder nos montres… Les patients souhaiteraient parfois une prothèse à trente ans, quarante ans… Notre expérience prouve que c’est une intervention à réserver après la soixantaine. Rarement, on interviendra plus tôt, mais quasiment jamais avant 55 ans. 

Pourquoi ?

Parce qu’il s’agit d’une intervention lourde, dont l’efficacité n’est pas garantie à 100%. Et qu’une prothèse, tel un pneu de voiture, finit par s’user. Donc qu’il faut la changer au bout de quelques années.

 

COMBIEN DE TEMPS VIT UNE PROTHESE DE GENOU ?

Une prothèse est une mécanique qui s’use avec le temps. Elle est composée de métal (les couronnes collées par du ciment sur le fémur et le tibia) et de plastique (pour faire coulisser les deux couronnes, et pour recouvrir la rotule usée). Le plastique s’use par frottement. Des progrès considérables ont été faits par les industriels, mais ce plastique n’est pas éternel. Il peut durer 20 ans, peut être plus…

 

Y’A-T-IL D’AUTRES RISQUES QUE L’USURE AVEC LE TEMPS ?

Oui. Une prothèse peut aussi se DESCELLER. Les deux pièces en métal sont collées par un ciment spécial très efficace. Mais parfois, pour des raisons diverses, les pièces finissent par jouer, se décoller de l’os : c’est le descellement. Le genou redevient douloureux. On en fait le diagnostic par la radio, par la scintigraphie osseuse (radio spécialisée). Une ré-intervention  est alors nécessaire.

Une prothèse peut S’INFECTER. Lors de l’intervention, mais aussi des années après : un ongle incarné, une plaie du pied ou de la jambe mal soignée, une infection dentaire ou ORL peut infecter à distance la prothèse : le microbe du pied, de la dent cariée, de la gorge, peut venir se greffer sur la prothèse. Il faut alors réopérer… La prévention consiste à prendre soin en permanence de ses dents, de ses pieds. Une carie dentaire ou une extraction dentaire nécessitera un traitement antibiotique préventif. Une angine bactérienne sera aussi mise sous antibiotiques.

Lors de l’intervention, il peut y avoir des complications (phlébite, embolie pulmonaire, complication du garrot, algoneurodystrophie, complication cutanée etc.).

La prothèse est donc une intervention qui doit être réfléchie, pesée. Bien réalisée par une équipe chirurgicale entraînée, c’est néanmoins une intervention EFFICACE. Elle rend une meilleure mobilité et diminue considérablement les douleurs.

 

UNE PROTHESE REND ELLE LE GENOU COMPLETEMENT INDOLORE ?

Non. La prothèse supprime les douleurs de frottement des os dépourvus de cartilage. Mais le patient conserve tous ses muscles, ses tendons, ses ligaments latéraux. Il peut toujours y avoir des douleurs de tendinite, des douleurs musculaires, des douleurs sur les ligaments. Et cela d’autant plus qu’il y a surcharge pondérale. 

Les escaliers restent souvent difficiles à descendre. La marche est largement améliorée, mais ne devient pas illimitée. Quand tout va bien, on peut souvent reprendre une certaine activité sportive (golf, vélo, natation par exemple).

LA PROTHESE NE REND JAMAIS LES JAMBES DE 20 ANS !..

 

 

 

Comment nous joindre

CLINIQUE DU GENOU

Place Victor Hugo

(ex Trocadéro)

68, rue BOISSIERE

75116 Paris

métro

VICTOR HUGO

 

Téléphone :

France  : 01 53 36 82 82

De l'étranger :

0033 1 53 36 82 82

En cas de nécessité d'une consultation URGENTE, signalez le lors de la prise de rendez-vous !

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.